logo

 

À différents degrés, on est tous dépendants à quelque chose, parce que la dépendance est intimement liée à la quête du plaisir. La difficulté, c’est donc de gérer son plaisir pour qu’il nous fasse effectivement plus de bien que de mal. Les dépendances comportent des composantes physiques et psychologiques qui contribuent à maintenir la personne dépendante dans une habitude ou un comportement autodestructeur .

On parle de dépendance lorsqu’une personne maintient un comportement malsain ou poursuit une activité devenue malsaine malgré les répercussions négatives que cela a sur sa vie. Il peut s’agir de toxicomanie si l’on est dépendant à l’alcool, à des médicaments vendus sur ordonnance ou à des drogues illicites – trois choses qui peuvent modifier les perceptions et le comportement. La nicotine et la caféine sont aussi des substances dont certains font parfois une consommation abusive. Par ailleurs, il peut arriver qu’on vive une dépendance à une activité, par exemple lorsqu’on s’adonne de façon compulsive ou obsessive au jeu, à des activités sexuelles, à la consommation de nourriture ou à l’utilisation d’un ordinateur.

Si vous avez un problème de dépendance

Nous pouvons vous aider à vous en libérer, appelez-nous au 819 691-2433.